19 octobre Grande manifestation pour l’Ecole publique

, par  DL

Nous ne céderons pas l’Ecole publique pour quelques dollars de moins !

Déconcentrer les apprentissages, pour sortir de la semaine de 4 jours et de l’année scolaire en 140 jours :

Donner du temps aux enfants pour ces premiers apprentissages à cette époque de leur vie, c’est faciliter l’accès de tous à une progression selon leur rythme !

Le soutien scolaire entre midi et 2 ou le matin avant 8h c’est du bricolage horaire ! Pour les élèves en difficulté, cela rallonge la durée des journées qui deviennent carrément invivables. Dans une semaine trop courte, il n’y a plus la possibilité de rattraper ce qui n’a pas été suivi et compris.

Allonger la durée de l’année scolaire, c’est donner à tous le temps pour faire du sport ou d’autres activités artistiques et tenir le programme académique. Par exemple, les enfants qui font deux matinées de sport par semaine ont encore 2 matinées pour faire du français et des maths ! (exemple actuel d’un CM2)

 Renverser la vapeur, dédoubler les classes

Des classes bien chargées forment des collectifs où le bruit est constant, où il fait trop chaud, où il est difficile de respirer, où il est rare de pouvoir se concentrer sur son activité : Classes de 30 élèves en maternelles = 2x15, + de 28 élèves en élémentaires = 2x14 élèves etc.… c’est une arithmétique, + de 35 élèves au lycée, c’est (2x 17) + 1, celui là accédera facilement à la classe supérieure.

 Rajouter 11200 postes en 2008, 13500 en 2009, 40000 en 3 ans, cela coûte moins de 180 millions d’euros !

Les banques sauvées pourront aider au financement des réseaux d’aide spécialisée (RASED). Les Cie d’assurances renationalisées pourront cotiser sur les retraites des remplaçants et des vacataires
L’Etat peut garantir le droit des enfants à la Santé à l’école (plus d’infirmières scolaires pour la prévention des risques), le droit au plaisir pendant le temps scolaire et hors scolaire (animations pendant les interclasses, classes découverte 1x par mois, classes vertes 1x par trimestre) garantir le droit à être bien orienté pour l’avenir (conseillers d’orientation et pédagogie active des métiers et des professions).

L’école publique est la banque de dépôt des savoirs. Nous voulons un plan ambitieux pour la renflouer !

Le devenir des enfants, nous le voulons beau !

Dimanche 19 OCTOBRE à PARIS

Départ de la manifestation nationale à 13H00
PLACE D’ITALIE

Rendez vous FCPE : gare RER ORSAY Ville à 12 heures

Brèves Toutes les brèves

  • Liens utiles

    Liens utiles Signaler un Non Remplacement sur le Site Ouyapacours Ministère de l’Education (...)

  • Des sites intéressants

    Voici des sites d’information particulièrement intéressants pour suivre l’actualité de l’éducation (...)