En janvier 2009, le forfait cantine sera mis en place CR de la 3ème réunion avec les élus de la mairie d’Orsay

, par  DL

Afin de régulariser la fréquentation des cantines scolaires, la mairie annonce la mise en place de l’incription annuelle obligatoire des enfants avec quelques aménagements

CR de la réunion d’hier à la mairie :
Le forfait cantine s’imposera comme nécessaire pour organiser la prévision des effectifs dans les cantines.

Rappelons les prémices : la restauration en liaison chaude (unanimement appréciée) oblige le gérant à respecter nombre de règles, en particulier le fait que tout repas préparé doit être consommé dans un délai de quelques heures sinon il est jeté.

Des décomptes effectués sur une période de 1 mois en septembre 2008 démontrent que le nombre de repas jetés à la poubelle, sur une année, équivaut à environ 38 000 €. Le gérant ajoute que toute prévision ajustée sur une moyenne de fréquentation, le conduit à des situations impossibles : donner certains jours les repas destinés au personnel, à des enfants en surnombre !

Petite enquête par questionnaires auprès des parents d’élèves

L’enquête par questionnaires remis aux parents de l’Ecole du Centre, montre que dans l’ensemble, l’usage de la cantine fonctionne sur des régularités : 80% des enfants déjeunent tous les jours pratiquement sans anicroche et sauf cas de force majeure.

De plus, nombre d’enfants, s’ils déjeunent de façon intermittente, le font selon un rythme hebdomadaire prévisible (selon leurs parents). Selon l’analyse que nous avons faite (voir le document ci-joint en fin de l’article) , les fluctuations d’effectif tiendraient donc moins aux inscriptions faites en dernière minute, qu’aux retraits d’enfants, effectués de façon délibérée, au jour le jour.

Les répondants aux questionnaires, indiquent aussi qu’ils peuvent en général prévoir et organiser ces changements de fréquentation sous un horizon temporel compris entre 1 semaine et 3 jours.

Décision de la Mairie :

Le forfait s’accompagnera donc d’un délai de prévenance (par écrit adressé à la Mairie) fixé au vendredi au plus tard pour la semaine N+2, de façon à ce que le gérant puisse commander ses produits dès le lundi matin, pour les recevoir de façon sûre le jeudi matin, les stocker et les servir le lundi suivant.

Ce fonctionnement lui permet de garantir la sécurité de l’approvisionnement (un fournisseur peut tomber en panne) et le service du nombre de portions correspondant à l’effectif inscrit au jour J. Les parents des enfants malades devront justifier l’absence de leur enfant auprès du service scolaire sans avoir à produire de certificat médical. Les utilisateurs occasionnels (non inscrits sur un forfait) devront acquitter un supplément non encore fixé (10 % est envisagé, le GIPO pense qu’il faudrait que ce soit beaucoup plus).

La mairie compte mettre en place ce système en janvier 2009 et faire un bilan en juin 09 afin d’estimer quel montant aura été économisé. Ensuite les modalités de fonctionnement seront révisées ou adaptées selon les problèmes rencontrés.
Les élus présents, conseillers municipaux, ont expliqué que leur objectif était de réaliser des économies sur les dépenses en denrées alimentaires afin que l’augmentation des prix n’engendre pas une augmentation du prix du repas pour les familles.

Remarques écrites par les participants à l’enquête

1 d’accord pour le forfait mais si on peut déduire les journées d’absence pour maladie

3 mes enfants mangent rarement à la maison et il m’est difficile de prévoir a l’avance si cela est possible

5 Je suis contre le gaspillage de nourriture. 2 enfants à 5,31 euros par jour cela fait 191 euros par mois, mais je suis pour toute mesure permettant de réduire ou maintenir le cout actuel sans nuire à la qualité de la restauration. Il n’y a pas de raison que l’on paie pour les parents qui refusent de prévenir sous prétexte que cela nuit à leur liberté personnelle. Merci pour cette enquête, en cas de maladie il me parait normal de ne pas payer et aussi en cas d’absence occasionnelle si on prévient suffisamment tôt.

9 Prévoir un repas bio par semaine ; prévoir assez de personnel pour s’occuper des enfants même si c’est un peu plus cher, pour les aider à manger ; le système de réservation actuel est super, ne rien changer ; la mairie peut faire des économies mais pas sur le dos des enfants, c’est scandaleux !

12 si on améliore la gestion des cantines et si on réduit le gaspillage, est-ce que le prix va baisser ?

16 En congé maternité l’an dernier, je n’ai aucun rythme de cantine défini, mon enfant y est allé 1 trimestre entier et de façon très ponctuelle (décision le matin même = les 2 autres trimestres)

25 J’apprécie beaucoup la souplesse actuelle d’inscription à la cantine prête à un forfait très souple et de préférence une inscription usuelle permettant des absences sans pénalisation et des inscriptions ponctuelles au même tarif

27 Cantine une semaine sur 2, très favorable à une réduction du gaspillage

32 La cantine est très bonne

35 Attention, avoir Internet n’est pas une obligation pour les familles

47 Si vous voulez changer le système de la cantine cela ne sera pas du tout avantageux pour moi ni pour les personnes ayant un travail à horaires variables, Merci

50 Très bonne initiative ; je comprends la contrainte de la mairie et je trouve fastidieux l’inscription quotidienne, avoir la facilité et la souplesse que permet Internet : possibilité de modifier (désinscrire son enfant si besoin) et prise en compte des jours d’absence maladie.