Bilan des représentants des parents élus au Conseil de l’école maternelle

, par  DL

Les parents élus au Conseil d’école maternelle présentent un premier bilan des réflexions et des actions poursuivies depuis (trois) ans.
Pour les parents élus, l’idée première a été de s’efforcer de restaurer le dialogue avec l’équipe enseignante, les élus municipaux et les services techniques.

Rénovation de l’école maternelle


De la sorte, les parents élus et les institutrices ont pu faire valoir au moment de la réflexion sur les aménagements de l’école un point de vue qui intègre les besoins des usagers -enfants, institutrices et Atsem-.

Cela s’est traduit par l’association des membres du Conseil (parents élus et équipe enseignante) dès le moment de la définition du projet. Pendant cette phase de concertation avec la maîtrise d’œuvre pour la définition des besoins et des espaces, le Conseil a pu discuter de la conception d’entités indépendantes comprenant salle de classe, dortoir et toilettes, adaptées à la vie scolaire des tout petits. Les institutrices ont fait valoir et soutenu l’intérêt de réaliser ce dispositif pour améliorer la vie au quotidien à l’école.
D’autres aménagements ont par la suite été ajoutés, en particulier l’installation de points d’eau dans les classes de grande section. Ces aménagements -difficiles à réaliser pour des raisons techniques- seront aubout du compte faits grâce à la persévérance des institutrices et des parents.
Finalement l’installation de la BCD (Bibliothèque Centre Documentation) va permettre d’ouvrir à tous les enfants l’accès aux livres dans l’école, ce qui élargira la gamme des activités récréatives, y compris pendant les périodes d’interclasse (après le repas, récréations des jours pluvieux etc.)

Dans la cour, la mairie a poursuivi l’amélioration des installations de jeux, des sols et des clôtures : Mise en conformité et installation de nouveaux jeux, réfection des sols, etc... Les parents formulent quelques regrets de voir abandonner la replantation de la haie pourtant acceptée dan sle projetinitial, au profit d’un ensemble artificiel (pelouse...).

Cependant, les parents élus espèrent que cette réalisation tiendra ses promesses parce qu’elle correspond aux vœux formulés par les membres du conseil pour un fonctionnement plus harmonieux de l’école.

Rénovation de l’aire de jeux du parc

Les parents élus ont apprécié d’être sollicités par les services municipaux pour donner un avis sur le choix des structures nouvelles installées dans le parc au courant de l’été. Ils espèrent que cette consultation sera poursuivie pour les installations futures destinées aux enfants dans le centre d’Orsay.

Attention cependant, les jeux desitnés aux plus grands (7-10 ans) peuvent être dangereux pour les plus petits ! Plusieurs accidents ont eu lieu à la renrée.

Liens avec les structures d’accueil de la petite enfance

La consultation sur la rénovation de l’aire de jeux a été l’occasion d’y associer des structures d’accueil de la petite enfance du centre et a fait émerger le besoin de recréer des contacts entre elles et l’école maternelle pour un meilleur accueil des enfants en petite section. Les parents élus souhaiteraient proposer au Conseil d’école que des liens, qui ont existé à une époque, se retendent entre ces deux types d’institutions pour limiter les effets de rupture que constitue l’entrée en maternelle.

Collation du matin

Ce sujet de la collation du matin était hautement polémique : parents et institutrices étaient également partagés sur l’intérêt de ce goûter donné aux enfants chaque matin et pour lequel, avec les meilleurs intentions, les parents sont conviés à approvisionner les classes.

La crainte manifestée par de nombreux parents était que cette collation crée des habitudes alimentaires et favorise le surpoids de certains enfants. De fait, l’Agence française de sécurité sanitaire indique que "cette prise alimentaire supplémentaire est à l’origine d’un excès calorique qui ne peut que favoriser l’augmentation de la prévalence à l’obésité."

Les représentants des parents d’élèves ont voulu consulter les parents sans faire un sondage d’opinion "pour "ou "contre" la collation, mais plutôt tenter de connaître les pratiques réelles et les souhaits des familles sur le sujet. Cette enquête a été un succès, la moitié des parents y ont répondu.

L’enquête a montré que si un parent sur cinq (20%) la tient pour inutile, un parent sur trois (31%) soutient l’intérêt nutritif de la collation..., tandis que 39% considèrent qu’elle apportera un "plus" aux enfants comme moment convivial. De fait 54 % souhaitent qu’elle soit réaménagée. S’il faut donc la conserver, comme moment de plaisir, elle doit être réinventée : mieux diversifier les aliments, donner des fruits, du pain, des produits laitiers, du fromage... et réduire les apports de sucre.

Les parents élus voudraient proposer au Conseil de poursuivre cette démarche de prévention afin que des spécialistes puissent faire des interventions avec les institutrices et les Atsem auprès des enfants sur les thèmes des risques alimentaires et dentaires.

Accueil des enfants

Dans les petites sections, l’accueil des enfants est un sujet important. C’est une tâche qui est partagée entre les institutrices et les Atsem qui accueillent les enfants et les parents qui les déposent.

L’accueil du matin est un moment de dialogue avec les parents. C’est une étape importante pour l’intégration des enfants à la classe : se dire bonjour, être reconnu c’est déjà observer des règles ; changer de chaussures, accrocher son étiquette portant son image et son prénom sur le tableau des présents, toutes ces petites actions permettent encore à l’enfant d’incorporer le cérémonial de l’entrée en classe.

Ensuite, la qualité du séjour en classe de l’enfant fluctue au gré des activités, des intérêts de chacun, de son état de santé mais aussi des relations avec son institutrice, l’Atsem et les autres enfants.
Pour les activités, les parents souhaitent que dans les locaux rénovés soient développées les activités récréatives sportives et créatives : maîtrise du corps et des gestes, élaboration de projets de classe, expression artistique et découverte de l’environnement de l’école.

Pourrait-on envisager l’élaboration d’un livret d’accueil qui présenterait le projet d’école, les activités prévisibles dans la classe, les règles à observer pour la collation, l’inscription à la cantine, etc.. ? On pourrait aussi informer les parents sur le fonctionnement du réseau d’aide RASED, sur les démarches de prévention en œuvre à l’école : médecin scolaire, psychologue, dentiste... sur les temps forts de l’année : noël, carnaval, fête de fin d’année dates du Conseil d’école etc.

Fonctionnement du Conseil d’école


Le dernier conseil s’est terminé dans la confusion avec l’impossibilité d’aborder sereinement les questions préparées par les parents élus.
Pour y remédier, il est nécessaire qu’un calendrier (même provisoire) des dates de réunion du conseil soit fixé dès la rentrée. Cela permettra aux élus de prévoir et se partager les interventions.

En second lieu les parents demandent que la directrice établisse un ordre du jour qui serait adressé aux têtes de liste des associations dans un délai qui leur permette de proposer à leur tour des questions qu’elles souhaiteraient débattre (une dizaine de jours est le minimum pour permettre des échanges préalables entre parents).

Les questions transmises à la directrice pour être inscrites à l’ordre du jour seront formulées de façon écrite. Le compte rendu des réunions est fait par les parents à tour de rôle et ensuite proposé à la directrice pour acceptation.
Au-delà de son intérêt administratif interne à l’éducation nationale, le CR est un moyen de communication avec l’ensemble des parents d’élève. C’est un moyen de faire passer des messages sur les questions qui sont débattues et sur les orientations qui sont prises ensuite.