La Bourse du Livre Jeunesse : 1ère édition réussie !

, par  FB

On ne savait pas trop si on avait tout prévu, si les gens seraient au rendez-vous, on se posait beaucoup de questions, en ce matin du 27 janvier 2007 à l’école maternelle du Centre ... Depuis, on a eu les réponses, plutôt positives. Une incitation à améliorer le concept pour l’année prochaine !

Pour commencer, quelques chiffre assez parlants : 23 personnes ont déposé 754 livres à vendre et quelques autres en ont donné ; 375 (soit près de la moitié) ont été vendus à une quarantaine d’acheteurs. Ceci a permis de dégager un bénéfice d’environ 95€ auxquels il convient d’ajouter la somme de 27€ représentant les livres choisis en avant-première par les enseignantes de la maternelle, somme financée par les autres ventes. Le prix moyen du livre vendu est de 1.09 €.

Comment interpréter ces données ? On comprend rapidement que les sommes en jeux étaient assez faibles, les vendeurs n’ont pas fait fortune mais ils sont bien contents d’avoir gagné un peu de place dans leurs étagères. Les acheteurs, eux, ont fait de véritables affaires ! Cette bourse est donc surtout un moyen de faire circuler les livres au sein de la communauté et les généreuses personnes qui ont choisi de faire don de leurs livres l’ont bien compris : la transmission est à mettre au coeur de ce projet. C’est bien l’idée qui devrait prédominer l’année prochaine, avec un développement de l’événement autour du livre et de la création littéraire. On pense à des contes, peut-être une rencontre avec un auteur ... suggestions bienvenues !

On remarque aussi que cette bourse aux livres n’a pas été aussi fréquentée que la bourse aux jouets, par exemple. Les raisons sont sans doute assez simples : un peu de retard dans le démarrage du plan "communication", une date pas très bien choisie finalement ... Tout cela est remédiable, et c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Nous serons plus au point pour l’édition suivante.

On peut conclure sur une note optimiste : l’organisation, elle, n’a pas failli. Tout s’est déroulé, dans le temps imparti, sans anicroche, et ce, grâce à la mobilisation d’une grosse quinzaine de bénévoles. Chaque partie (écoles, mairie, acheteurs, vendeurs, associations de parents d’élèves) semble satisfaite et prête à reconduire la formule. Certains ont même déjà pensé à l’optimisation des procédures de saisies manuelle et informatique, c’est dire si la motivation est là !

Pour l’heure, il nous reste encore une chose à faire, et ce nest pas la moins agréable : aller flâner dans les librairies, au rayon jeunesse, pour dépenser le petit pécule et doter les bibliothèques des écoles maternelles et primaires du Centre.